La lacto-fermentation

Vous avez été nombreux à nous avoir demandé des petites recettes sympas car beaucoup sont un peu perdus dans les nouvelles recommandations diététiques qu’ils doivent suivre. Et oui ! Pas facile de changer d’alimentation du jour au lendemain !

Pour cette première recette, on va s’attaquer à quelque chose de simple mais de delicieux. Je vais te montrer un procédé génial : il s’agit de la lacto-fermentation. Dit comme ça, c’est pas très sexy. Je sais, c’est à cause du mot fermentation. Mais t’inquiète, fais-moi confiance ! Grâce à cette méthode, tu vas pouvoir prendre soin de tes intestins et faire le plein de bonnes choses pour ton corps.

Prendre soin de ses intestins ? Mouais… C’est bon j’ai mangé mes haricots verts.

C’est bien, mais ça ne s’arrête pas qu’aux légumes verts.

Sais-tu que tes intestins renferment des milliards de bactéries responsables de ton état de santé ? C’est ce qu’on appelle le microbiote intestinal ou la flore intestinale. Le microbiote intestinal joue un rôle majeur dans la digestion, la régulation du transit, ton état de santé général, et même sur ton mental. On en entend souvent parler en ce moment : il faut prendre soin de notre microbiote.

Le problème, c’est que notre alimentation moderne n’est pas adapté à ce dont notre microbiote intestinal a besoin. La flore se trouve complètement déséquilibrée, en mauvaise santé, ce qui a des répercussions considérables sur notre santé générale. Et le pire, c’est qu’on ne s’en rend même pas compte. Si le sujet t’intéresse, je pourrais en parler plus en détails. Alors n’hésite pas à me le dire en commentaire !

Attention, si tu suis un régime sans sel, tu peux passer ton chemin… Cette recette n’est pas pour toi, désolé !

La lacto-fermentation est un procédé de fermentation naturel utilisé depuis deeeees années. On va tout simplement mettre des légumes à macérer dans une solution saline et les laisser fermenter un certain temps. Avec le temps, des bactéries lactiques (les mêmes que celles du yaourt et de la choucroute, d’où le nom de lacto-fermentation) vont se développer. Pas de panique, ce sont de bonnes bactéries ! Ce sont des probiotiques qui vont nourrir ta flore, ce qui te permettra d’être en meilleure forme !

Les bactéries vont utiliser les sucres présents dans les aliments pour se développer et les transformer en acide lactique en produisant du gaz carbonique et des enzymes diverses et variées. Cela permet une conservation des aliments beaucoup plus longue sans aucun risque pour ta santé, une augmentation des nutriments présents dans les aliments, une amélioration et de leur biodisponibilité (tu vas donc avoir plus nutriments et mieux les absorber) et de leur digestibilité. Contrairement à beaucoup de mode de conservation, les propriétés nutritionnelles des aliments seront préservées et décuplées.

En plus, ça te permet de manger des légumes !

Ce qui est top, c’est qu’on peut la faire n’importe quel légume, très rapidement, très facilement, avec très peu de matériel, le tout sans quasiment aucun risque d’échec. C’est très utile quand on ne sait pas quoi faire des ses 2 carottes dans le frigo et qu’on a pas envie de passer des heures en cuisine. Une fois que tu te seras lancé dedans, tu risques d’y prendre goût ! Petit à petit, tu feras tes propres recettes qui seront à chaque fois… Délicieuses.

Niveau goût, ne t’attend pas à trouver le goût du légume tel que tu le connais. C’est plutôt acide sans pour autant te brûler la langue, sachant que plus la durée de conservation est longue, plus l’acidité sera prononcée. C’est pour ça qu’il est bon d’ajouter des épices et aromates. Là, laisse libre cours à ton imagination !

Alors… Comment faire des légumes lacto-fermentés ?

La liste de course :

  • Des légumes frais
  • Du sel (j’utilise du gros sel gris en faisant attention de bien le choisir sans additifs)
  • De l’eau minérale
  • Des épices et aromates

Le matériel :

  • Un saladier
  • Des bocaux propres, pas besoin de les stériliser

Commence par éplucher et découper tes légumes. Perso, pour gagner du temps je me prend pas la tête : je râpe tout au robot !

Verse tes légumes dans un saladier, ajoute les épices et aromates que tu veux, puis 10 g de sel par kilo de légume. La proportion est importante ! Remue bien tout ça, puis laisse reposer environ 30 minutes ou plus. En fonction du type de légume choisi, ils rendront plus ou moins de jus.

Verse ensuite le contenu de ton saladier dans un ou plusieurs bocaux propres en tassant bien pour éviter d’avoir de l’air. Complète avec de l’eau de source jusqu’à environ 2 cm du bord du bocal. Ferme bien le bocal, puis laisse le reposer pendant 2 semaines à température ambiante. Au bout de 2 semaines, tu peux ranger ton bocal dans dans un placard. Attends au moins 1 mois avant d’ouvrir ton bocal. Au fur et à mesure du temps, des petites bulles vont se former : c’est signe que la fermentation a commencé.

Il est important de laisser une bonne marge d’au moins 2 cm avec le haut du bocal. Comme je te l’ai dit, du gaz carbonique va se produire. Si tu n’as pas laissé cette marge, les légumes vont gonfler, gonfler, gonfler… Jusqu’à un débordement qui peut parfois être apocalyptique. C’est du vécu. Petit bonus parce que je suis sympa : met un torchon sous tes bocaux. Tu me remercieras plus tard 😉

Si au moment d’ouvrir tes bocaux tu sens une odeur affreuse et que tes légumes ont vraiment une sale tête, c’est que la méthode a échoué. Jette à la poubelle directement. Pour le moment, ça ne m’est encore jamais arrivé…

Tes conserves peuvent rester telles qu’elles à priori indéfiniment. Je dis à priori car je n’ai pas eu l’occasion d’ouvrir une conserve au bout de 10 ans… C’est pas un truc de fou ?

Une fois ouvert, ton bocal se conserve environ 2 semaines au frais.

Les soirs de flemme, ne te reste plus qu’à t’ouvrir une ptite boîte, à te bricoler une ptite salade, et le tour est joué ! C’est super bon, et ton corps de remerciera ?

J’espère que cette recette t’aura plue !

Si tu l’as essayée, n’hésite pas à me dire ce que tu en as pensé en commentaire et quelle recette tu as faite !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Pin It on Pinterest